Catégories
Argumentaire

Bashkim, ouvrier temporaire

“Quand les chantiers ont fermé en mars
2020, j’ai été licencié. Mais comme c’était avant l’extension des RHT aux travailleurs temporaires, je n’y ai pas eu droit. Le chômage m’a sanctionné parce que je n’ai pas anticipé la fermeture des chantiers en faisant des recherches d’emploi. Depuis, j’ai pris du retard avec le paiement du loyer et risque aujourd’hui de me retrouver à la rue.”