Catégories
Revue de presse

A Genève, la droite refuse de «subventionner le travail au noir»

“Des aides rétroactives font-elles vraiment sens? Pour Léna Strasser, cheffe de groupe socialiste au Grand Conseil, il s’agit d’une question de justice. «De nombreuses personnes ont vu leur situation se détériorer ces derniers mois, elles ont encore davantage besoin d’aide qu’au printemps.» Quant au travail au noir, il s’agit selon elle d’un fléau, auquel il faut s’attaquer en intensifiant les contrôles et en menant des campagnes de sensibilisation auprès des employeurs. «En privant les travailleurs clandestins de soutien financier, on les condamne à une double peine.»”

Le Temps du 11 février 2021